Soins énergétiques des cheveux
Colorations végétales et permanentes
Tél. 04 79 33 22 72
Mon panier 0 article
Catégories
Marques
Actualité
 

tout sur les colorations végétales

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà plus de 35 ans que je suis coiffeuse, plus de 29 que je suis Maître Artisan et malgré cela, je ne me lasse pas de toujours trouver meilleur produits, meilleures techniques pour mes clients.

Aussi devant la demande de plus en plus récurrente pour les couleurs végétales, j’ai décidé de mener l’enquête pour savoir s’il en existait une de vraiment valable en termes d’appellation bio d’une part et de réels résultats d’autre part.
 

J'ai finalement découvert  les couleurs Hairborist,  certifiées bio, également seules à n’utiliser que des graines et de l’eau, sans pour autant utiliser le sodium de picramate pour les consommateurs avertis, mais également seules à obtenir une couleur 100% recouvrante lorsqu’il s’agit de teintes foncées, même sur cheveux 100% blanc.
 

Les couleurs végétales de la marque Hairborist sont faites uniquement à base de plantes tinctoriales. Le campêche, l’Indigotier, le curcuma, le Jujuvier et la molécule Lanwsone sont les principaux composants.

Composée de poudre très fine de pétales , de pistils de fleur, d’épices et de plantes, elle permet de colorer les cheveux tout en les soignant. La couleur végétale se pose sur le cheveu comme une gouache sur une toile.
La coloration végétale est 100% naturelle, elle ne contient pas d’ingrédients toxiques, allergisants ou suspectés d’être cancérigène tels que PPD, Toluenes, Diamines, PEG, aminophenol, résorcinol… Grâce à la coloration végétale la structure du cheveu n’est pas endommagée, c’est un véritable soin colorant qui, de part sa teneur en acide tannique, donne une brillance incomparable et naturelle au cheveu. De plus, le cuir chevelu est rééquilibré.

C’est le henné, de couleur cuivrée, qui se fixe sur le cheveu et couvre celui-ci. Les autres plantes permettent juste de modifier la couleur du henné en première ou en seconde couche. Tout comme dans la coloration chimique, définissez une hauteur de ton à l’aide d’une des trois nuances cuivrées (jaune=cuivre, orange=acajou, rouge= auburn).

L’Amla, riches en vitamines C traite la chute des cheveux et favorise la repousse.
Le Banghra par ses actions traitantes et apaisantes traite l’eczéma, les dermatites et fortifie le cuir chevelu.
Le Harad purifie le cuir chevelu.
Le Beleric calme les inflammations du cuir chevelu et les démangeaisons.
Le Jatamansi ou Nard traite la chute des cheveux.

 

La couleur végétale s’adresse à toute personne allergique aux couleurs traditionnelle, aux femmes enceintes soucieuses d’arrêter tout passage de produits chimiques à travers le corps, à toute personne soucieuse de n’utiliser que des produits bio certifiés, mais également aux personnes dont les cheveux fins sont en mal d’épaisseur et de vitalité, y compris pour les hommes.

 

Ce que l’on peut faire avec les couleurs végétales :

Travailler par superposition de couleurs sur toutes les bases naturelles comprenant n’importe quel taux de cheveux blancs, y compris du 100 %.

Permet de raviver la couleur des cheveux ou de la foncer de plusieurs tons.

Obtenir des tons lumineux et intenses, supérieurs à la coloration chimique.

Une couverture parfaite des cheveux blancs.

Profiter de la transparence des cheveux blancs pour provoquer un effet harmonieux de méchage.

Impact environmental positif.

Aucune contrainte durant une chimiothérapie.

Saine et hypoallergénique.

 

 

Ce que l’on ne peut pas faire :

Elle ne peut pas éclaircir car elle ne détruit pas les pigments et ne contient pas de facteurs agressifs.

Temps de pause parfois plus long pour les tons foncés.

Elle est propre à chaque cheveu, le résultat d’une première application peut donc être plus aléatoire.

 

Etre de couleur foncée et ensuite décider de changer de couleur. Les couleurs végétales ne sont pas faites pour les gens qui aiment changer de couleurs.

Avoir une couleur tenace avec un petit temps de pause de 30 minutes.

Si la couleur prend peu de temps c’est que la couleur n’est pas 100% végétale.

 

 

Les marques comme EOS, Martine Mahé, Logona, Farouk ou toutes les autres se trouvant en boutiques bio, ainsi que les couleurs végétales qui ont des reflets rouges, toutes contiennent quasiment systématiquement des dérivés chimiques ou du picramate de sodium, c’est la raison pour laquelle, même en tant que professionnelle avertie, j’ai mis beaucoup de temps à trouver Hairborist : Marque sans aucun subterfuge, aucune concession qui remette en cause l’intégrité du bio et la santé du cheveu.

De ce fait les couleurs Hairborist se méritent et demandent de l’effort, en terme de temps comme en terme de tarifs : une belle couleur ne s’obtient pas forcément en un temps et parfois la pause pour une couleur foncée peut aller jusqu’à 3 heures, sans compter les temps d’applications et de rinçage.    

Il est donc évident  que toute personne désireuse d’avoir une couleur végétale, ne doit plus raisonner en résultat comparatif avec les couleurs chimiques.

 

Le travail se fait de concert, entre le coloriste végétal et la cliente.

Une simple variation de PH du cheveu peut modifier la prise de la couleur, aussi pour les plus pointilleuses on parlera souvent de séances de detoxination à réaliser avant la pause d’une couleur végétale.